ACCUEIL FICHES MOTOS CIRCUITS IMAGES LES FORUMS

 
 
  YAMAHA YZF 1000 R1 SP
 

 
Puissance : 175 ch
Poids : 174 kg
Vitesse maxi : 295 km/h
Toutes les images de cette moto
Les millésimes et leurs coloris

 


Special performance

Contact :

            Comment retoucher une machine aussi aboutie et si belle que la R1 sans froisser sa ligne tant admirée ? Yamaha n'a pas pu et s'est concentré sur le développement de la partie mécanique et technique. Parallèlement à la version 2006, Yamaha proposera 2 séries spéciales de son hypersport : une version avec une déco "Racing années 80" et cette édition limitée SP. Avec cette édition, on dépasse le stade du fantasme que seuls 500 privilégiés pourront s'offrir. La dernière folie de Yam en la matière, c'était l' YZF 750 SP, déclinée de la version R - et cela date de presque 15 ans...

  Cette R1 bénéficie d'un développement encore plus poussée que le millésime 2006. Plus important que les 3 ch gagnés sur le moteur, la machine est équipée de suspensions Öhlins spécialement développées pour elle. La fourche se règle dans tous les sens avec une foule de possibilités, tout comme l'amortisseur arrière. La suspension arrière se distingue par un système permettant de modifier la hauteur d'assiette de la R1 SP sur 10 mm. Exclusivité de la SP, la sportive abrite dans son embrayage un système anti-dribble limitant l'effet de couple à la décélération.
Les jantes dorées sont signées du célèbre manufacturier Marchesini. Plus légères de 400 g que sur la R1 standard, leur dessin est calqué sur celui des YZR-M1 de MotoGP.
  

Pour le fun, les embouts d'échappement sont également dorés, contrastant avec cette teinte noire qui sied à merveille avec cette série extrême de la R1.
Petite touche de noblesse, la sportive est doté d'une petite plaque gravée du numéro de série de la machine ; histoire de vous rappeler (s'il est possible de l'oublier) que vous possédez une machine exceptionnelle.

Essai :

     Ce qui ne veut pas dire que se retrouver à son guidon va bouleverser radicalement tout ce que vous connaissiez déjà. Ne soyez pas si réducteur...
La R1 est connue : très efficace, plus que belle, moins radicale que par le passé... l'évolution 2006, dont est issue cette SP, se fait en douceur, par petites touches dont seuls les experts pourront pleinement profiter. Cela n'enlève rien à l'aura si généreuse qui n'en finit pas de hanter les circuits.
Vous en avez l'eau à la bouche ? Voyons voir ce qu'en pensent ses fameuses suspensions Öhlins quand on déboule à haute vitesse juste avant un freinage de trappeur : c'est dans cette phase d'effort que se dévoile nettement la supériorité d'amortissement de la fourche dorée. Quand le train avant standard s'écrase à la saisie du levier, la Öhlins encaisse bien plus rigoureusement, comme si elle mangeait l'énorme contrainte exercée le freinage. Le travail combiné des éléments de suspension avant et arrière, épaulé par une monte pneumatique de Pirelli Diablo Corsa, mettent en avant un excellent travail d'amortissement et un sentiment de sécurité accru. La partie-cycle "téléphone" le profil du bitume puis les Öhlins filtrent l'appel et vous restituent l'essentiel de l'information sans friture parasite. La communication piste-pilote en devient véritablement excellente

  3 ch de plus dans le moulin, c'est à dire moins de 2% de puissance en plus - ce n'est pas suffisant pour sentir une réelle différence de cet excellent bouilleur. On dirait pourtant que l'aiguille du compte-tours part un peu plus vite à l'attaque.
En décollant sur un filet de gaz, il suffit de laisser au 4 cylindres le temps d'ouvrir ses poumons pour que son souffle s'exprime avec vigueur une fois passé les 4 000 trs/mn. Souple, puissant, plein comme un oeuf, le moulin grimpe dans les régimes en poussant encore, et encore, et encore, se renforçant sans cesse jusqu'à l'arrivée en zone rouge. Il suit une belle courbe de puissance qui se gonfle régulièrement avec une grande progressivité. Un plus pour le contrôle de la bête, bien que les plus saignants préfèreront peut être la vivacité légèrement supérieur d'une Suzuki GSX-R 1000 ou le coté explosif d'une Kawasaki ZX-10 R. Pendant qu'ils y réfléchissent, jouons un peu avec la boite aux changements de rapports impeccables. De plus, l'anti-dribble évite de se faire déborder quand la botte gauche s'agite trop frénétiquement sur le sélecteur.
  Parfaite cette R1 2006 SP ? On le pense si fort... qu'on ne peut s'empecher de lui chercher un défaut. OK, on peut à peine caser un cure-dent sous la selle passager, les puristes qui bavent devant les suspat' Öhlins regretteront que l'amortisseur de direction ne proviennent pas du même manufacturier, et question duo, on a rarement vu pire. EH ! C'est pas bientôt fini de râler ! Est-ce qu'on passerait son temps à critiquer Claudia Schiffer si on réussissait à l'emmener dans son lit ?!? Bien sûr que non ; on prendrait un pied maximum, comme avec la SP.

  La R1 était une jeune adolescente pleine de punch et de joie de vivre quand nous l'avons tous découverte à sa première sortie en 1998. Aujourd'hui, cette pétillante minette ne porte plus des baskets mais des souliers de bal. C'est devenue une grande demoiselle pleine de grâce et de sensualité, une ambassadrice de la performance et de la félicité. Soyez humain : vous pouvez péter un plomb !

M.B
(Powered by Motoplanete - photos constructeur)

         

Moteur

- Type: Quatre cylindres en ligne , 4 temps, double arbre à cames en tête, vingt soupapes
- Refroidissement : liquide
- Cylindrée : 998 cm3
- Alésage x course : 77 x 53,6 mm
- Taux de compression : 12,4 : 1
- Puissance : 175 ch à 12 500 tr/mn
- Couple : 11 mkg à 10 500 tr/mn
- Lubrification : Carter humide
- Admission : Injection électronique
- Embrayage : Multidisque à bain d'huile système anti-dribble
- Allumage : DC-CDI
- Mise en route : Démarreur électrique
- Transmission : Six vitesses en prise constante
- Transmission finale : Chaîne
- Batterie :12 V - 8,6 Ah
- Capacité du réservoir d'huile : 3,8 L

Partie cycle


- Cadre : Deltabox V en aluminium coulé sous pression
- Suspension avant : Fourche télescopique inversée, Ø 43 mm
- Débattement roue avant : 120 mm
- Suspension arrière : Bras oscillant renforcé (Monoamortisseur)
- Débattement roue arrière : 130 mm
- Frein avant : Double disque, Ø 320 mm, étriers à 4 pistons
- Frein arrière : Simple disque, Ø 220 mm, étrier à 2 pistons
- Pneu avant : 120/70 ZR17M/C (58W)
- Pneu arrière : 190/50 ZR17M/C (73W)

Dimensions


- Longueur hors tout : 2 085 mm
- Largeur hors tout : 720 mm
- Hauteur hors tout : 1 105 mm
- Hauteur de selle : 835 mm
- Empattement : 1 415 mm
- Garde au sol mini. : 135 mm
- Poids à sec : 174 kg - tous pleins faits : nc
- Capacité du réservoir d'essence : 18 L
- Capacité de la réserve : 3,4 L
- Angle de chasse : 24°


 
  Côté pratique

- Prix : 19 500€ (estimé)
- Côte de l'occasion
-
- Pour financer cette moto
- Tous ses fonds d'écran
-
-


 LES PLUS
- Encore plus sublime
- Hyper puissante
- Partie-cycle optimisée

 LES MOINS
- Selle dure
- Pas de rangement
- Choc du portefeuille

La concurrence

Honda CBR 1000 RR
   
Suzuki GSX-R 1000
   
Kawasaki ZX-10R
   
Ducati 999
   
Aprilia RSV 1000 R
   
MV-Agusta F4 1000 S



Performances
Modèle 2004 - 2005
- Vitesse maxi : 295 km/h
- 0 à 100 km/h : 3"6
- 0 à 200 km/h : nc
- 400 m DA : 10"5
- 1 000 m DA : 18"9
- Conso moyenne : 6,7 L
- Autonomie : nc



Tarifs du neuf et de l'occasion
 
- Neuf : 19 500€ (estimé)



Fréquence entretien
 
- Vidange : 10 000 km
- Filtre à huile : 10 000 km
- Filtre à air : 20 000 km
- Jeu aux soupapes : 48 000 km






 
 
 

Envoyer cette page à un amiEnvoyer à un ami
Imprimer la pageImprimer la page

Réagir sur le forum
 
 
 

Contact - Plan du site - Partenaires -